L’Homme de neige

il y a
1 min
314
lectures
52
Qualifié

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je  [+]

Image de Printemps 2021
Une plaine immense
Un silence à perte de vue
Une terre blanche
Parsemée de pieds nus

Et toi, tu es passée par là
Dans cet endroit
Où plus aucun homme ne va
Tu es passée par là
Dans ce monde de nulle part
Où gronde le blizzard
Où tes doigts rouges de froid
M’ont fabriqué de haut en bas
Mais maintenant petite
Va-t’en vite, va-t’en vite !

Ne t’en fais pas, va !
Je garde sur moi
La trace joyeuse de tes doigts
Le façonnage enfantin
La rondeur sortie de tes mains
Je garde sur mon âme poudreuse
Ton haleine douce d’enfant rêveuse
Je reste pour tout temps
Ton bel homme de neige
Ton bel homme blanc
Qu’un grand hiver protège
Allez maintenant
File vite, file vite petite !

Non, ça n’est pas ta faute
Si je n’ai ni jambes, ni bras
Ça n’est pas ta faute
Si l’on ne peut pas
Marcher côte à côte
Ça n’est pas ta faute
Si je ne peux pas venir avec toi
Allez maintenant petite
Va-t’en vite, va-t’en vite !

Non ne te retourne pas
Le froid me tiendra
Le gel gardera autour de moi
L’empreinte de tes pas

Ne t’en fais pas, va !
Je garde sur moi
Ton écharpe, ton bonnet, tes mitaines
Je garde sur mon nez gelé
La chaleur de ton baiser
Et au printemps quand tu reviendras
Il restera sur la plaine
Un petit tas de laine
Un petit tas de toi
Ne t’en fais pas, va !
L’hiver me tiendra
À cet endroit même
Allez maintenant petite
File vite, file vite
Je t’aime !
52

Un petit mot pour l'auteur ? 84 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Que c’est joli !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Brigitte.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
la tendresse dans chaque strophe
je suis heureuse de lire ce regard poétique sur le bonhomme de neige

Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Marie pour votre appréciation.
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Comme c’est joliment dit !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Hortense.
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
:-) sympa !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Jeanne.
Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
C'est tellement joli, j'aime votre bonhomme de neige du printemps ❤.
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Faute de bonhomme de neige en Hiver, alors oui pourquoi pas au printemps ! Merci beaucoup Virginie.
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
J'aime. La prochaine fois que je verrais un bonhomme de neige, je saurais qu'il possède une âme. Car des tout petits doigts lui auront donnés vie. Joli poème
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Gina. Le pouvoir d'un bonhomme de neige, le pouvoir de l'enfance...
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Une aventure pleine d'affection...
Des mots très doux, très tendres, comme :

"Je garde sur moi
Ton écharpe, ton bonnet, tes mitaines
Je garde sur mon nez gelé
La chaleur de ton baiser
Et au printemps quand tu reviendras
Il restera sur la plaine
Un petit tas de laine
Un petit tas de toi
Ne t’en fais pas, va !"

Une relation très touchante, vraiment, et bravo et merci de l'avoir écrite...

Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup Zutalor... J'ai aimé écrire ce poème et particulièremet cette strophe !
Image de LaNif
LaNif · il y a
Joli !
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci beaucoup LaNif et bonne journée.
Image de LaNif
LaNif · il y a
Bonne journée à vous également.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je découvre ces mots tendres et compatissants du bonhomme de neige qui parle le langage du cœur.
Comme ils sont doux, si vrais qu’on a envie d’y croire !

Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci Fred, et continuons à faire parler le langage du coeur...

Vous aimerez aussi !