107 lectures

14

Qualifié

Des pluies grises frappent l’île barbare
Le sable noir gicle de ses plages mortuaires.
L’Homme noir marche dans une rue sans âme.
La ville l’avale et cadre ses mouvements.
Le train le régurgite et le rend à son travail.
De petits gestes en petits rêves, il surveille son hangar.
Comme chaque nuit, chaque soupir.
Puis il s’endort et le voyage commence.
Pendant qu’un énorme soleil anéantit l’orange des mers.
Un vent immense plie les arbres verts
Sur des routes luisantes et humides.
Le vieil homme mêle ses larmes aux gouttes qui tombent.
Amours perdus des esprits flamboyants
Blanches traînes tournant autour des troncs.
Masque d'or du Dieu de la mort qui danse vaudou
Baron Samedi qui rit d’un rire si doux
Un serpent enserrant la passion de son cœur.
Il se passe ceci pendant que la terre tremble.
Il se voit cela pendant que le volcan éructe,
Que le jus acide de la Ville perce et râpe ses entrailles.
La certitude si présente de ne pas être là, de ne pas être de là.
Le fait danser, rouler, marcher, coralien
L’Homme créole se dresse, sa peau en lambeaux se masque de tissus.
Il tend la main, oubliant qui il est.
L’homme créole s’endort, puis s'enflamme, rougeoyant.

PRIX

Image de Eté 2016
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
L'ile et l'homme créole ont quelque chose d'envoutant à travers vos mots. Dépaysement réussi et par ailleurs très bien écrit. Vous avez le vote de Tilee qui vous invite à venir partager "transparence" catégorie poésie et à le commenter si le cœur vous en dit.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un beau voyage tout en sensibilité avec ce poème. + 1 vote admiratif en vous souhaitant bonne chance.
Sur ma page, "le coq et l'oie", en catégorie poésie également

·
Image de Sofifee
Sofifee · il y a
Vous nous faites voyager dans toutes ces couleurs qui m'ont rappelés mon dernier voyage à La Réunion. J'aime quand les mots sont un voyage.
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
j'aime votre style si sensuel qui parle à toutes les peaux de poètes qui sommeillent en nous ...
·
Image de Pascal
Pascal · il y a
Très joli texte, avec beaucoup d'émotions et de sensibilité. Mon vote.
Si le cœur vous en dit, je vous invite à venir découvrir ma page. Merci.

·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Splendide poème
·
Image de Ronan Ponnet
Image de Scribo
Scribo · il y a
Vers joliment assemblés ! Bravo ! +1 ;)
Voici mon oeuvre présentée pour la matinale des lycéens, si vous voulez venir faire un petit tour (deux minutes de lecture) ;) : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/tournez-a-droite

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli poème sur le déracinement où l'émotion se lit à fleur de vers. Bravo, Ronan ! Vous avez mon vote.
Si vous avez un peu de temps, j'ai une nouvelle tragi-comique ici : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-societe-fait-un-carton

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau récit à réflexion sur l'homme créole englouti par la civilisation?
Mon vote, Ronan! Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES,
sont en lice pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les lire et
les soutenir si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·