L'étrangère

il y a
1 min
322
lectures
61
Finaliste
Public

Que suis-je ? Rien d'autre que l'ombre-éponge d'un monde inondé. «Le désespéré n'a pas de patrie. Moi, je savais que la mer existait et c'est pourquoi j'ai vécu au milieu de ce temps  [+]

Image de 2015
Une frêle carcasse attendait dans la classe
Chétive et poilue, poilue ! Minuscule, aussi
Sans préambule, elle espérait, espérait sans bruit
Se faire des amis, se fondre dans la masse.

Quand ils arrivèrent, ils la virent, fugace,
Son ombre, sa petite ombre, terne et rabougrie.
Insultes, moqueries ; cruautés en série !
« Coucou la dégueulasse, œil rouge, double face ! »

Elle voudrait pleurer la nouvelle, la mal aimée
Chaque année elle change, change de lycée
Mais l’histoire se répète, sombre et tragique.

Les élèves la craignent, rêvent de l’écraser.
« Torturez cette erreur, cette pauvre trainée ! »
Triste destin d’une araignée égarée.





61

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,