L'été

il y a
1 min
96
lectures
22

Aimer jusqu'au bout d'un murmure Entre des mots supprimer les silences Pour que l'amour retenu en capture Libère son souffle d'effervescence. Qu'importe si pleine la joie est avare ... [+]

L'été souffle ses chaudes vapeurs
Aux reflets clairs étouffant l'horizon
La nature dans ce bain de splendeur
Fleurie les pâquis, mûrie les moissons.

Tout est parfum de fleur tout est fruit
Ravissements de bruits et éclats de joie
Par monts et campagnes,sentes fleurie
L'été verse sa clarté sur l'ombre des bois.

Juin les hautes herbes sous les cieux
En la verte parure où je suis allongé
La douce plénitude me ferme les yeux
L'âme éblouie, le cœur ensoleillé.

Chaviré par ces suprêmes instants
Mon bonheur s'étend dans la verdure
Les doux aveux d'un aquilon rayonnant
Penchée à mon front glisse sur ma figure.

Tout est frémissant tout est tendre et absolu
En fête, la nature semble épouser la terre
Suivant ces longs chemins bordés de vertus
Je déguste les bienfaits qui me sont offert.
22

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,