L'escalier

il y a
1 min
59
lectures
3

Bonjour Je vous remercie de venir prendre le temps de me lire... Cordialement !!!

Il est un vieil escalier tapissé d'une moquette
Et délicieusement rampé de fer forgé...
Le vieux serpentin dessert sept chambrées
Louées en cascade aux jolies jeunettes !!!

Le vieil hôtel "du chat qui ronronne"
Est toujours ouvert au fond de l'impasse...
La vieille tenancière, une ancienne bonne
Est la maman des reines qui passent !!!

Elle est la confidente des âmes perdues,
De tout ces déçus du sacrement du mariage,
Tristement malheureux en ménage,
Qui viennent auprès de ces douces ingénues...

Le vieil escalier est le sinueux chemin
Permettant à tous les frustrés du mariage,
De venir quérir, après un bavardage
De la tendresse au creux du traversin...

Sachez, petites marchandes de plaisir,
Que vous ne serez jamais les reines du désir !!!
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,