1
min

L'éphémère

21 lectures

4

Quand vient la nuit, que la lune brille haut dans le ciel
Une certaine mélancolie m'envahit et m'ensorcelle.
La pénombre de l 'alcôve accroît mon imagination
Une silhouette furtive fait soudain son apparition.
Son ombre fluette se glisse sous mes draps froissés
Un souffle tiède effleure mes épaules dénudées.
Une main douce dépose sur ma peau satinée des caresses
Mon corps frissonne, d un coup disparaît ma sagesse.
Tout mon être s abandonne, je m' envole telle l éphémère
Happée par ce plaisir irréel d un soir sans frontières.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Tout en subtilité. Très joli
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Je vous offre aussi un éphémère : "Entre les persiennes" en lice pour le prix Saint-Valentin vous séduira-t-il ?
·
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Gentiment coquin. Je vous souhaite plein de beaux songes... éphémères ! :)
·