1
min

Amulette, gentille amulette

Image de Francis

Francis

78 lectures

4

Esseulé et perdu, Gavroche à peau d’ébène
Embrigadé parmi les chiens fous et les hyènes,
Le regard enflammé, l’enfant soldat surgit,
Membres frêles, torse maigre cuirassé de gris-gris :
Plumes et crins mêlés, consacrés par le sang
Et la sorcellerie d’un féticheur puissant,
Colliers de dents percées, cailloux maraboutés,
Pectoral bigarré d’invincibilité.

Regard halluciné, l’enfant soldat bondit.
Les balles des fusils s’écarteront de lui
Ou le flagelleront sans lui trouer la peau,
Transmutées par magie en simples gouttes d’eau
Qui lécheront son corps en quête de pardon.
Dès lors l’enfant cavale, gendarme contre voleur,
De piteuses mêlées en navrantes tueries,
Au service du pillage et de la barbarie.

Le regard enivré, l’enfant soldat rugit,
Cri de bête échappée de la mythologie
D’une forêt cruelle où des ogres géants
Déchirent le destin et la chair des enfants.
L’amulette félonne arrêtera son sort
Et l’exil de son âme au jardin de la mort.
Allah n’est pas tenu, nul ne le blâmera,
De réussir toujours ce qu’il fait ici bas.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un joli texte bien écrit! Mon vote! Bonne fin de dimanche!
Mes deux haïku, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES, sont en
compétition pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les
lire et les soutenir si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Je découvre votre beau texte, auquel le mien vient faire écho...
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/silence-qui-hurle C'est bien tard mais je ne peux que voter, vos mots se posent précisément sur une dure réalité.

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur