1
min

L'enfant qui pleure

Image de Kersti

Kersti

28 lectures

3

Ne pleure pas, l’enfant! Ne pleure pas!
Je sais des océans qui ne tuent point.
Ne pleure pas, l’enfant!
Je connais des volcans pas méchants ;
Je te dirai mes montagnes pas pointues.
Ne pleure pas, l’enfant! Ne pleure plus!
Je te raconterai le sort de ce bateau
Revenu au port sain et sauf
Où tous étaient vivants.
Je te montrerai la sauterelle, et le torrent qui chante,
La fleur qui s’ouvre pour recueillir tes baisers.
Ne pleure pas, l’enfant! Ne pleure pas, Amour!
Je connais un pays où l’on se dit « bonjour »,
Où les mamans sont tendres, et belles, et souriantes,
Avec de grands yeux noirs et des mains délicates,
Et tout plein de cheveux pour t’étourdir,
Où les papas construisent ton avenir.
Ne pleure pas, l’enfant! Cesse là ton chagrin!
Car je connais des chats qui désirent tes mains.
Je te dirai mes arbres hauts, fiers et honnêtes ;
Je te raconterai Aucassin et Nicolette ;
Je te montrerai ma maison qui prend du ventre
Mais qui ne fait pas peur, quand on entre.
Je te ferai entendre mille musiques légères
Et rêver aux montgolfières.
Ne pleure pas, l’enfant! Ne pleure pas!
Je connais une planète où le mot « gun » n’existe pas.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un air de mélopée pour un chant d'espérance, sur fond hélas d'actualité. Une belle tendresse émane de ce poème.
( et si tu veux découvrir mon âme, elle vagabonde de couloir en couloir ... http://short-edition.com/oeuvre/poetik/l-ame-2)

·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème