L'aventure « pôle emploi »

il y a
1 min
1 491
lectures
166
Finaliste
Public
Recommandé

Je suis : - un roman "Le petit Garçon au bord de la falaise" : https://www.editions-anfortas.com/le-petit-garcon-au-bord-de-la-falaise/, commandable en librairie ou en ligne. - des chansons à  [+]

Image de Été 2014
Un jeune homme brillant, fraîchement diplômé,
Optimiste, plein d’allant, enfin bref... motivé,
Se dit : « Maintenant, hauts les cœurs, vaille que vaille,
Je rentre dans le rang, et je trouve un travail. »

D’abord, il composa, avec application,
De chaudes et longues lettres appréciées des patrons
Joignant, en police douze, impeccables, sans taches,
Des CV foisonnants prisés des DRH
Comme les femmes de marins face à la mer
Attendant leurs maris ruisselants et austères
L’ex-étudiant ne quitta plus le périmètre
Ni de son téléphone, ni de sa boîte aux lettres

Mais ses correspondants, sûrement débordés
Economisèrent enveloppe, timbre et papier
Sa hardiesse et son courage à peine émoussés
Il se dit : « C’est pas grave, passons vite au plan B ! »
La fougue conquérante et sûr de son bon droit
Il tenta sans vergogne l’aventure « pôle emploi ».

Après mille dossiers et moult formulaires
Factures, quittances, nom de jeune fille de sa mère,
Photocopies de ci, redevance de ça,
Plus fiché qu’un terroriste à la CIA
Rien ne vint, calme plat, silence pathétique !
Il passa à la phase : appel téléphonique.
Une musique d’attente, Mozart, petite flûte,
Un robot décrocha au bout de vingt minutes.
« Tapez neuf, tapez dièse, tonna la voix sur bande,
Nous n’avons toujours pas saisi votre demande ! »
Fatigué de supporter la conversation
D’un microprocesseur sans chaleur ni passion,
Un rendez-vous fut pris, non sans mal et sans heurt
Avec un vrai humain, un matin de bonne heure.

Devant lui, une sorte de Cerbère à chignon
Lui proposa quelques vacantes professions
« Mais, osa l’imprudent, me voyez-vous plombier,
Garagiste, cuisinier, maçon ou poissonnier,
Avec mon doctorat d’histoire médiévale
Et mes trois masters d’économie orientale ? »

La pauvre conseillère ne faisait qu’obéir
À un triste chef qui se lassait de subir
Des politiques creuses sorties de l’encéphale
D’un conseiller ministériel à la peau pâle
Appliquant des schémas théoriques et douteux
Sur les statistiques et des chiffres ténébreux.

La fin de cette histoire nous paraîtra bien fade
Car le surdiplômé n’en eut pas pour son grade.
Il dut se contenter comme unique boulot
D’un contrat à durée limitée chez McDo.

À quoi sert de cultiver des fleurs magnifiques
Quand on n’a pour tout vase que des pots en plastique ?

Recommandé
166

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !