L’astre

il y a
1 min
2
lectures
0

Au gré de mes fantaisies Les mots m’attirent m’enchantent Pour dire les amours charnels Conjuguer le yin et le yang Erotime cru et poétique En émoi  [+]

Oui l’astre vit à distance

Et je sais nos con versations superbement charnelles
Juste que mes fremissements

sont

Langoureusement
Exacerbés

Je caresse ton astre
À perdre haleine
Et cela ne me comble
Jamais
Autant que ta main sur mon cul et tes doigts dans ma bouche

Rien à faire
Pas pareil

Oui
On exulte dans ce lointain

Mais le présent
La pression de ma vulve sur ton cul qui te pénétre...

Je te prends les seins
Les pince les suce
Et te retourne pour t’ouvrir les fesses

Voir ton trou
Lui offrir ma salive
Je mouille
Et frotte mon clito sur tes fesses

Mon doigt pénètre
Tourne
Longuement
Lentement

Tu t’ouvres
C’est bon

Tu te cambres
Réclame
Mes yeux s’enflamment

J’aime te voir ainsi

Et je m’enfonce
Là en toi

C’est comme une vague
Qui va et vient
Sur le sable
C’est chaud
C’est dur
C’est...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,