L'Art d'être heureux

il y a
2 min
81
lectures
10

(22 ans) Voyez Alfred de Musset : il y a dans ses poèmes une sensibilité, une verve, un sentiment des choses qui me touchent au plus profond. Aucun accent humain ne m'a jamais parlé si bien que ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Un monsieur bien connu – de son prénom Richard -
Disait qu'un homme heureux ne peut songer à l'Art.
Mais Wagner oubliait alors
Qu'être heureux est un Art encore !
C'est pourquoi, nous en conviendrons,
Il n'a pas entièrement tort
Sans avoir franchement raison !

L'Art console, il est vrai, un homme malheureux,
L'Art édifie, enseigne et rêve un monde heureux
Aux yeux d'un cœur malade ou d'une âme meurtrie.
Mais pensez-vous, monsieur Wagner
Que seuls la tristesse et l'ennui
Puissent comprendre ses mystères ?

Non, le bonheur et l'Art ont plus qu'un point commun :
Ils sont du même sang, ont le même destin
De vivre côte à côte ou mourir tous les deux.
Et ce serait pure utopie
Que de prétendre à être heureux
Sans aimer l'Art à la folie!

A la folie ! L'Art veut tout sans concession.
Or la vie est un art autant qu'elle est un don ;
Partant le bonheur l'est aussi
Et tout l'éclat de son génie
Est qu'il se donne sans compter ;
Pour peu qu'une âme croit en lui
La vie s'en voit transfigurée !

C'est un chant éperdu d'amour et de tendresse
Qu'un poète a lancé dans la nuit sans écho,
Un doux et frêle accord échappé du chaos
Vibrant d'émotion, d'abandon et d'ivresse.
Quel artiste, quel homme n'a jamais rêvé
De faire de sa vie un chef d'œuvre infini
De bonheur éclatant et de pure harmonie,
Et puissant et suprême hymne à la joie sacrée ?
Quel homme, quel artiste n'a jamais rêvé
D'atteindre sa Neuvième et « Grande » Symphonie ?

Oui, le bonheur ressemble à l'Art,
Il a des airs de Poésie,
Heureux l'homme qui s'en empare,
Il a conquis le Paradis.
Pour accomplir son idéal
Le poète a tout délaissé,
Tout offert et tout enduré
Pour un but qu'il sait sans égal :
La Poésie dans sa magie.
C'est à tomber amoureux d'elle
Que le génie ouvre ses ailes,
Et pour un seul de ses baisers,
Pour en saisir un seul reflet,
Il sacrifie par passion
Jusqu'au bout l'inspiration.
La Poésie qui sait qu'on l'aime
Et mène à l'immortalité
Les Arts, en est le plus suprême :
Elle est l'âme de la Beauté.

L'Art d'être heureux en va de même
Qui donne tout sans regretter :
Le Bonheur qui sait bien qu'on l'aime
Et conduit à l'éternité
Les âmes, est l'Art le plus suprême :
Il est fils de la Sainteté.

Mais abrégeons ce grand sermon ;
Loin de nous la prétention
De faire une philosophie !
Seulement il nous est avis
Qu'être heureux est un peu semblable
Aux extases incomparables
De l'Art. C'est là ce que Wagner
Eut la malchance d'ignorer :
L'aventure extraordinaire
Que tout homme devrait souhaiter
Lorsqu'il veut aimer sans retour :
Être artiste plus grand à chaque heure et toujours
Et vivre un chef d'œuvre de bonheur et d'amour !
10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,