1
min

L'araignée funambule

Image de Courmaline

Courmaline

27 lectures

2

A cloche-pied sur un fil,
L’araignée funambule
Récite la complainte du moucheron.

Que voilà une chose minuscule !
Approche, approche, que je te vois,
Dis-moi quel est ton nom ?

N’aie pas peur de moi,
Je ne suis qu’une vieille aux pattes noueuses,
Vois comme je me traîne à tourner en rond !

Allons, allons, approche-toi donc
Que je te conte une histoire !
Vois comme ma bouche édentée,
Par la vieillesse décatie
Laisse trainer derrière elle
Un filet de salive, résidu de ma voix !
Je ne peux plus que murmurer,
Mes mots sont presque des silences.

Ta jeunesse est si loin de moi
Que même mes longues pattes
Ne sauraient rattraper ton âge.
Je suis vieille et je vais mourir
Mais avant de quitter ce monde,
Je voudrais te raconter ma vie
Pour ne pas regretter de partir.

Curieux, le moucheron vainc sa peur
Et se pose doucement sur le fil argenté.
Te voilà prisonnier,
Que tu étais une proie facile !

A cloche-pied sur un fil,
L’araignée funambule
Guette à nouveau l’horizon.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Image de Courmaline
Courmaline · il y a
Je revisite, ô combien tardivement ce site, et découvre votre commentaire. Un remerciement tardif pour ce vote mais le dicton ne dit-il pas "Mieux vaut tard que jamais !"...
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Premier vote et premier commentaire que vous ignorerez sans doute étant donné que votre texte a été mis sur le site voici bien longtemps...
Bref, moi j'aime les araignées et les ai "racontées" avec leurs bons et leurs moins bons côtés (plutôt leurs "bons", d'ailleurs) dans un recueil confidentiel... Alors coucou à cette "vilaine hypocrite" ;-) affamée et pour qui la ruse est le seul moyen de survie...