L'aquarelle

il y a
1 min
1 617
lectures
223
Lauréat
Jury
Recommandé

j'écris pour être bu sans modération  [+]

Image de Eté 2015
Si les murs savaient chanter l’Aquarelle
Des Beaux-Arts ils en conteraient de belles

Auréolée d’un parfum de moires dentelles
Rose en majesté servait sa clientèle
Son verbe de madone au sourire d’oracle
Savait changer une ivresse en miracle

Célestes gueux ou mendiants orgueilleux
Artistes maudits ou poètes licencieux
Aux champs d’honneur des amours éperdues
Tous célébraient leur innocence disparue

La rue de Seine en fleuve incandescent
Charriait mille rêves sur ses flots indécents
Pour clore ces lupercales en apothéose
La fanfare entonnait La Valse des roses

Si les murs faisaient parler l’Aquarelle
Des Beaux-Arts ils en chanteraient de belles

Recommandé
223

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !