8 lectures

0

quand j'étais amoureuse je pressais mes talons contre le ciel
comme dans un four à pain
alongée avec mon front sur la terre chaude
et le vent et les papillons et les nuages comme de la fumée
avaient du mal à être parlés ils etaient bloqués dans ma poitrine

sans même m'apercevoir
j'ai inventé Dieu dans une nouvelle saison de l'année
croyant qu'elle était la même
par jours avec le soleil et la lune à la fois blancs
à cause de lourde bénédiction il pleuvait de l'encens
les horloges boitaient de leurs aiguilles des minutes
les groseilles blanches et rouges éclataient entre mes ongles
les dents de lait croissaient dans mon sein vierge
avec le nom sculpté par les lèvres de l'homme

je dormais le rêve d'une autre dans le lit d'un étranger
il me regardait le dimanche à travers la fenêtre du train
il voyait à travers moi
et la poussière s'écoulaient de notre siècle de solitude
comme des feuilles d'une Bible très vieille

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,