L’âme missionnaire

il y a
1 min
5
lectures
1

Master 2 en psychologie appliquée, écrivain et blogueu  [+]

Comme des ailes de colombe,
Volant vers la volupté,
Les lumières hantant ses verbes,
Purifieront mon cœur enchanté

Ma plume en herbe,
Se plaignant de mes vices tel un baisé
Chaud à l’agonie de l’aube,
Pour me tirer d’un songe désespéré

Ô mon esprit, Ô ma vie, émue d’amour délicieux
Dis à ton Dieu qu’Apollon au mieux lui doit respect
Répand de l’onde, apporte au monde, un message non suspect
Merveilleux, somptueux, Il nous offre un bien luxueux

A ses enfants dis-le encore, bien que le monde l’ignore
On vit pour adorer, mais on adore pour vivre
Que les ténèbres du folklore cessent, même de rendre ivre
Et puisse la lumière triompher, bien que le monde est mort
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Aime Yentchabre
Aime Yentchabre · il y a
BELLE PLUME