2
min
Image de Elga Vinco

Elga Vinco

132 lectures

15

Qualifié

L’amant à la gare
Tatouages aux poignets
Cri de liberté

Enfin toi ma muse
Dit-il avec ironie
Et fleurs dans les yeux

Comme tu m’as manqué
Voudrais-tu m’accompagner
Jusqu’où il fait noir

Au bout du chemin
Où nous nous séparerons
Pardon pour l’absence

Et le peu de mots
Je n’en ai plus pour longtemps
Pardon pour la mort

Je suis condamné
Et veux seulement écrire
Ce que l’on m’a pris

Ma vie toute entière
Avec deux mots tatoués
Au creux des poignets

Deux mots sur la peau
Le premier c’est solitude
Le second silence...

Écrire c’est tout
Hiver à perpétuité
Et mots sans partage.

Pas très engageant
Mais irrésistiblement
Humain trop humain.

Drôle de coco
L’amant, il manie le verbe
Et roule des yeux

Demande un stylo
Et me dédicace un livre
Qui commence ainsi

À qui mieux que toi
Dire les années volées
En écrits malfaçons

Je mens et rature
Oublie dépasse et sublime
Pour offrir après

Poésie roman
Sur la tête de ma mère
Que tout ça est vrai

Derrière les mots
Toute la peine à écrire
Mais la joie qui pousse

Et toi à la gare
Ton cri je l’ai entendu
« Enfin toi poète ! »

Oui muse c’est moi
Poète de chair et d’os
Plus pour très longtemps

Qu’est-ce que tu me veux
Un peu de réalité
De quoi t’incarner

Mon enfer ma vie
Personne n’aurait choisi
Cette plume en gage

Tiens, elle est pour toi
La liberté c’est écrire
Ne te gène pas

Mais ne te plains pas
La liberté c’est choisir
Son enfermement

Derrière les mots
Tu écriras des chansons
Pour les prisonniers

Est-ce que tu comprends
Que derrière les barreaux
On prend la vie mal

Comment, tu demandes
Mal ne te suffisant pas
Combien, tu demandes

Assez pour aimer
Le restant de liberté
Et la faire aimer

Du mieux que je peux
La tête sur le billot
Assez pour crier

Que je suis heureux
Du temps passé avec toi
Simplement heureux

Est-ce que tu comprends
Que je veux mourir ainsi
Sans regret sans mal.

Il s’est échappé
Prétextant un rendez-vous
avec un poème

D’amour et de mort
Que j’ai reçu bien après
Et où j’étais là

Avec un poème
À la gare et toute seule
Cherchant le poète

Ressassant ses mots
Solitude silence
Au creux des poignets

Regardant les miens
Stupeur j’en avais aussi
Des mots tatoués

Avais-je rêvé
Ce bel amour insensé
Les nuits dans ses bras

Les matins trop courts
Le café pris en vitesse
La hâte de vivre

Avais-je rêvé
Cet homme entre chien et loup
qui m’avait touchée

Un œil pétillant
Et l’autre dans la tombe
Qui l’aurait suivi

Moi femme insensée
Si je n’avais eu ma vie
Un sens à trouver

Cet homme ambigu
Obligé de ses pulsions
Empêché de vivre

Je l’aurais choisi
Qui riait d’entre les morts
Et pour les vivants

Avais-je rêvé
Qu’un jour il mourrait vraiment
Me ferait ce mal

L’amant à la gare
Tatouages aux poignets
Mort l’hiver dernier.

PRIX

Image de Eté 2016
15

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Des mots qui coulent à la file, comme une cascade, j'aime.
·
Image de Bonois
Bonois · il y a
La longueur est à la mesure de l’émotion
De cette ineffable et à peine croyable passion

Vote
Merci
Amitiés
Bonois

·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Exercice de style difficile et très réussi. Vous avez le vote de Tilee qui vous invite à découvrir "transparence" catégorie poésie.
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Tout simplement incroyable ce poème. J'ai été prise entre vos vers et je les ai absorbé, comme on absorbe l'eau après des jours sans boire, ce liquide pur et délicieux, vos mots ont provoqué chez moi une sensible addiction
·
Image de Claire de Brume
Claire de Brume · il y a
Prenant ! Je vote
·
Image de Yaakry
Yaakry · il y a
longue agonie
·
Image de Elga Vinco
Elga Vinco · il y a
ça vous rappelle quelqu'un?
·
Image de Yaakry
Yaakry · il y a
non pourquoi ?
·
Image de Elga Vinco
Elga Vinco · il y a
parce que ce que j'ai vécu d'autres peuvent aussi l'avoir vécu ou le vivre. Correspondances. Parce la posie est universeslle, et passe le Temps.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Mais à tout jamais
dans mon cœur il est gravé
mon amant tatoué

·
Image de Pascal
Pascal · il y a
Une belle cascade de haïku, pour une belle mise en image. Mon vote.
Si le cœur vous en dit je vous invite à découvrir ma page et éventuellement à soutenir les poèmes en coucours ou hors concours qui vous plaisent : http://short-edition.com/auteur/pascal-29

·
Image de KELM
KELM · il y a
votre muse make my day ( comme on dit en anglais ) bravo , je vote
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
La beauté magique de la muse! Bravo! Mon vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES , sont en lice
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·