L'AlphaMind

il y a
2 min
28
lectures
0
C'est une rencontre facile, une évidente connexion,
Il y a juste à suivre le fil sans péter les plombs,
Ça sera sûrement difficile mais il n'y a pas de raison,
Pour approcher l'idylle faudra faire attention,
Entre toi et moi c'est du total respect,
Nous en sommes là et mal grès mes fatales idées,
Il n'y a plus de loi ici bas, , plus aucune fatalité,
La rancune de nos passées, on la juste mise de côté,
Plus je t'entends, plus je t'écoutes,
Goutte à goutte tu deviens quelqu'un de très important,
De mes yeux maintenant j'arrive à voir la route,
Celle qui mène aux jours heureux c est clair et sans aucun doute,
Le reste du monde tout ces gens, que parfois je peux haïr,
Je ne permettrais plus aujourd'hui qu'ils puissent te faire souffrir,
Car quand ton regard se pose sur moi, je me sens grandir,
Et je parle même pas des fois ou tu te mets à me sourire.

Je deviens fou, fou de toi,
Tu es comme l'Alpha, oui c 'est comme çà que je te vois.
Un genre de roi sans couronne qui n'impose ni loi, ni trône,
Un genre d'homme en perdition, en totale adéquation,
Avec mon âme qui déraisonne je perds les indications,
Je n'en vois pas le bout, mon goût pour toi,
Cent dix mille millions de contrefaçons,
pas besoin de rose quand je te vois, l'osmose ronronne et demain,
Ça continuera, en tout cas je ferais tout pour çà, tout pour toi.

C'est le début de l'aventure, déjà l'heure de partir,
Faut trouver un chemin sûr direction l'avenir,
Moi je veux que cela perdure alors évitons le pire,
On ira pas droit le mur comme ils peuvent tous le dire,
Mais fait moi confiance, je connais les règles du jeu,
On s'en balance de tout le reste tant que l'on est tout les deux,
C'est l'ignorance quand à lire dans leurs yeux,
Je suis comme en transe avec toi, je ne sais plus compter au delà de deux,
Il y a comme une faille intemporelle, qui fait que je pense sans cesse à toi,
Et quand tu te lance dans une querelle tu peux compter sur moi,
Comme dans un tableau aquarelle qui n'en finirait pas,
Pour que la couleur soit si belle c'est qu'on à tout les passe droits,

Je deviens fou, fou de toi,
Tu es comme l'Alpha, oui c 'est comme çà que je te vois.
Un genre de roi sans couronne qui n'impose ni loi, ni trône,
Un genre d'homme en perdition, en totale adéquation,
Avec mon âme qui déraisonne je perds les indications,
Je n'en vois pas le bout, mon goût pour toi,
Cent dix mille millions de contrefaçons,
pas besoin de rose quand je te vois, l'osmose ronronne et demain,
Ça continuera, en tout cas je ferais tout pour çà, tout pour toi.

Si il faut que je change mes habitudes pour tout soit « ok » entre nous,
Je trouverais çà rude au début et puis je changerais après tout,
Je veux sur ta latitude que l'on est ou pas tout plein de sous,
Vas au Nord, a l'Est, au Sud, je te suivrais ou tu veux n'importe où,
Et si c'est l'Ouest qui t'intéresse, c'est toi qui guide, vas y fonce,
Je t'aiderais si tu te sens en stresse, je ne pas peur des ronces,
Et si tu cales dans la paresse et si ton cœur te défonce,
Je ne suis pas bancal, lâche du leste, prends mon épaule et pionce,
Il y a l'aube qui se lève, tu te réveil et moi je t'ai regardais dormir,
T'étais si beau dans ton sommeil, tu t'es même mis à rire,
Et moi je m'émerveille quand tes yeux, j'arrive à lire,
Que t'es toujours mon soleil tout heureux de me ravir.

Je deviens fou, fou de toi,
Tu es comme l'Alpha, oui c 'est comme çà que je te vois.
Un genre de roi sans couronne qui n'impose ni loi, ni trône,
Un genre d'homme en perdition, en totale adéquation,
Avec mon âme qui déraisonne je perds les indications,
Je n'en vois pas le bout, mon goût pour toi,
Cent dix mille millions de contrefaçons,
pas besoin de rose quand je te vois, l'osmose ronronne et demain,
Ça continuera, en tout cas je ferais tout pour çà, tout pour toi.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,