L’aigle

il y a
1 min
2
lectures
1

Je veux être un aigle,
Voler de mes propres ailes,
Sentir la liberté loin de cette cage,
M’évader dans un coin, ne plus être otage.

Je veux être un oiseau royal,
Voler tout là-haut jusqu’aux étoiles,
Sentir m’éloigner de tout cet affreux carnage,
Rêver vivre dans le ciel et ses bienheureux nuages.

Je veux être un oiseau protecteur,
Une colombe dans les jours de silence et de noirceur,
Veiller sur mes amours, les trésors de mon cœur,
Prendre tous les mauvais sorts et leur laisser le bonheur.

Couvrir de mes ailes leurs rêves de douceur,
Leur épargner cet avenir à deux couleurs :
Le noir du deuil et de la douleur,
Le rouge sang de mes douces mœurs.

Je veux être un aigle fort et grand
Mais je ne suis qu’un éléphant.
A l’inverse de la sérénité de l’aigle solitaire,
Moi, je ne quitterai peut-être jamais la terre.

Je ne fais que tendre la main à outrance
Pour demander aumônes et pouvoirs.
Je ne possède point les ailes de l’indépendance.
Comment voler face à ces amis au sourire noir ?

Je veux être un aigle,
Mais ce n’est qu’un rêve,
Rien qu’un rêve innocent.
Pour l’instant...

1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,