L'

il y a
1 min
6
lectures
0
L’


L'amour est peu de chose
Si on le regarde bien
Il se lève un matin
Dans un bouquet de roses
Qu'une caresse de vent
Peut métamorphoser
Et tout en l'effleurant
De ce baiser si tendre
Il m'a piqué le cœur
Je l'ai pris par la main
Et mon cœur frémissant
Devant toi ma chérie
Que nul ne pourra
Me séparer de toi.


n° 33 - Nice - mars 1977
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !