JUSTE BEAUCOUP D’AMOUR

il y a
1 min
18
lectures
2
Parler de toi Jean-Luc, c’est parler de l’amour noble et sans faille qui nous a soudé
Parler de toi c’est parler des événements sombres qu’ensemble il a fallu affronter
Parler de toi Jean-Luc c’est parler de ta force face à l’adversité
Parler de nous Jean-Luc c’est parler de la grande faucheuse qui nous a tant fait pleurer
Parler de nous Jean-Luc c’est parler des départs qui nous ont fait craquer
Parler de nous Jean-Luc c’est regarder le ciel et compter les étoiles qui nous chérissaient
C’est parler de Bernadette, de Colette, d’Alain, de Claudette, de Céline et de tant d’autres encore
C’est parler de nos craintes, c’est parler de nos maux en affirmant que nous étions plus forts

Dieu merci c’est aussi parler de nos joies et de notre fierté
Pour nos enfants qu’ensemble nous avons tant admirés
C’est parler d’eux encore, des bonheurs accordés
C’est parler de nos petits enfants, du soleil qu’ils ont fait briller
C’est parler de leurs jeux, c’est parler de leurs rires et c’est s’en abreuver

Parler de toi Jean-Luc c’est parler de la vie que tu m’as appris à aimer
C’est parler de notre couple jour après jour consolidé
C’est parler de ton calme qui a su m’apaiser
C’est parler de ta tendresse qui a su me rassurer
Parler de toi Jean-Luc c’est dire haut et fort à quel point tu m’as comblée

Je ne veux pas parler de la maladie et des souffrances qu’il a fallu supporter
Nous avons persisté ensemble, chaque instant, avec témérité
En novembre nous avions vraiment cru que nous avions gagné
Et je t’ai vu te battre, éviter de te plaindre pour me rassurer
Caro, Guillaume, Renée, Annabelle avec moi sont restés
Il n’est pas un instant où tu aurais pu te sentir abandonné

Repus de cet amour tu t’es endormi pour ne plus te réveiller
La faucheuse a sévi mais elle n’a pas gagné
En nos cœurs pour toujours tu seras à jamais.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !