June

il y a
1 min
6
lectures
0

21 ans.  [+]

Chaque endroits de ton corps est un parfait paysage,
Où ondulent la vie, la douceur et le vent,
Depuis ton royaume, grand palais de nuage,
Tu déverses les flots ou bien les torrents;


Sirène ravissante, qui charme l'écorce,
Tu n'a qu'à faire danser tes blanches et belles mains,
Pour faire s'envoler les douleurs qui m'écorchent,
Bercées par l'alcool de tes sourires divins;


Sous la mélodie de ton triste hautbois,
Je me noie dans ton cœur, rivière sans fin,
A la source de tes yeux, s'écoule parfois,
Le clapotis de l'eau et le fracas du destin.

T.S
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !