Jugement céleste

il y a
1 min
281
lectures
52
En compétition

" Ecrire, c'est une respiration " (Julien Green) "Ecrire, c'est se taire. C'est hurler sans bruit." ( Marguerite Duras) "Cette histoire est vraie puisque je l'ai inventée." ( Boris Vian )  [+]

Image de Été 2020

Le Cid, épilogue.

Secousses et saccades
La pluie bat les carreaux
Frissons de caisse claire
La frappe s’accélère
Saccage le silence
Au rythme accéléré
Du chaos de mon cœur

Cadence syncopée
D’un cadran mécanique
Fol écho sans accords
Les gouttes en cohue
Clament crachent et crient
Aux vitres protectrices
Fracas de timbres fous

Explose la colère
Pétarade la foudre
Une cacophonie
À crever les tympans
Au ciel roulant tambours
Crissements des cymbales
Rafale ensorcelée

Tonnerre accusateur
Des éclairs furibonds
En robe rouge et noire
Strient de leurs feux les cieux
Acoustique cinglante
Qui m’inculpe d’outrages
D’écarts et d’infamie

Réprouvés ma conduite
Et les secrets d’alcôve
Que je croyais si bien
Avoir cadenassés…
Me voilà mise au ban,
Rejetée, humiliée,
À tourments condamnée…

Ô rage !
Le firmament fulmine
Démunie, déchirée,
Moi, l’infante oubliée
En boule je me roule,
Je gis et je subis
La sentence divine.

Rodrigue est mon amant
Et j’ai trahi Chimène.

52
52

Un petit mot pour l'auteur ? 80 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Coup de tonnerre sur la scène...quel éclat, Eva !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Oh ! juste quelques paillettes ... Merci à toi !
Image de François B.
François B. · il y a
Lors de ma première lecture je ne m'y reconnaissais pas bien, jusqu'à la révélation du point de vue que vous avez adopté, très intéressant et très original : effectivement on oublie trop vite ce personnage. Mais vous lui faites subir un châtiment comparable à celui infligé à Don Juan ; or je plaiderais les circonstances atténuantes : qui résisterait à Rodrigue devenu le Cid ?...
Bravo pour ce texte superbe

Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci de m'avoir lue ! mais votre regard est celui d'un homme d'aujourd'hui, je ne suis pas certaine qu'au XVIIème s, on accorderait des circonstances atténuantes à cette pauvre Infante :) Soumise à l'autorité patriarcale et masculine de son temps, peut-être lui ferait-on la grâce de finir ces jours au couvent ? Mais Rodrigue, évidemment, va conquérir les terres et les coeurs !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un véritable feu d'artifice en rouge sur fond noir ! Bises, Eva.
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Je n'avais pas pensé au Rouge et Noir en proposant cet épilogue du Cid . Mais pourquoi pas !
Image de Marc Cambon
Marc Cambon · il y a
La poésie chimène à tout même au Cid campeador
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Oh, c'est joli, chtimène bien ! ( là, on voyage dans le Ch'Nord ...)
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un texte qui fait boum ! Ou plutôt, boum boum !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Comme chez Trenet ! c'est sympa d'être passé par ici, Randolph :)
Image de Randolph
Randolph · il y a
C'est normal, j'aime vos écrits.
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Corneille n’a qu’à bien se tenir ! Les mots virevoltent, s’étreignent, rythment le poème d’une subtile danse endiablée jusqu’à la chute. C’est magnifique. Merci
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un grand merci, Cerise !
Image de André Chevrier
André Chevrier · il y a
Taillé au couteau ton poème, mais joliment ciselé.Le Cid méritait ça !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Oh, c'est gentil, merci !
Image de Dranem
Dranem · il y a
Belle déclamation !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci beaucoup !
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
42 j'aime pour Jugement céleste de Eva Dayer!
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un grand merci pour ce petit mot sympa !
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
JOLI
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Merci de votre lecture !

Vous aimerez aussi !