Image de MarieP

MarieP

56 lectures

6

Je me suis levée de bonne heure
Car d’aller couper le raisin il est l’heure
Des vendanges c’est ma deuxième journée
Et le réveil des plus durs a été
Mais la brume et le soleil mêlés
Les courbatures me font vite oublier
Car en chemin ils me permettent d’admirer
Des paysages qu’ils ont magnifiés
Armée s’un sécateur, j’attaque une route
Cela paraît long mais il faut finir coûte que coûte
On a quand même sa fierté
Pas question de se faire aider
Pour se donner du courage,
Et mettre du cœur à l’ouvrage
On entonne quelques chansons
Mais c’est sûr on ne fera pas l’Eurovision !
Ma hotte commence à déborder
Panier, panier je dois crier
Le porteur arrive enfin, c’est pas trop tôt
Pour me décharger de mon fardeau
Afin de se motiver, on se lance des défis
Mais la matinée est loin d’être finie
Il y a tellement de fruits à récolter
Qu’en route il ne faut pas traîner
Enfin arrive la pause de midi
Un peu de champagne, on plaisante, on rit
On peut enfin se délasser
Jouer aux cartes, se faire masser
Mais le repos est de courte durée
Car des grappes encore il faut couper
Couper, couper encore et toujours
On ne verra jamais la fin du jour
Le sécateur dérape, le raisin m’éclabousse
J’ai encore tous mes doigts mais une drôle de frimousse
Les heures passent, nous voici tellement épuisés
Que certains sur les fesses terminent de couper
D’autres se mettent à genoux, pas pour prier
Mais parce qu’ils ne tiennent plus sur leurs pieds
Pour ma part je me hâte avec lenteur
Mon panier me servant de déambulateur
Où est notre bel entrain du matin
On a besoin de repos c’est certain
Le soir on court se mettre au lit
Mais les vendanges c’est pas fini
Demain il faudra se lever à l’aurore
Pour couper d’autres grappes encore

6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Face de lutin
Face de lutin · il y a
Je ne peux qu'aimer ce texte bien écrit et très drôle qui décrit à la perfection les vendanges que j'ai pu faire ;) !
·
Image de MarieP
MarieP · il y a
Je suis ravie que vous vous retrouviez dans ce texte.
·
Image de Anonymous71
Anonymous71 · il y a
Labeur bien décrit!
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Dur labeur que les vendanges en ce qui concerne les courbatures, mais le plein air, la nature est belle... ce qui gâche peut-être les vendanges de nos jours c'est toujours et le même problème, la vitesse. J'ai dans quelques mois 60 ans, et à ma très grande jeunesse aux alentours de 10 ans/12 ans, cela va faire sourire des gens mais c'est vrai, on vendangeait avec nos parents, on menait à deux un demi rang quand les adultes en faisaient un ; on ne se rendait pas compte, on vivait cela comme un jeu, une occupation en famille... nos parents nous emmenaient avec eux. Ils faisaient les vendanges chez des personnes qu'ils connaissaient. On ne voit plus ce tableau de nos jours. Donc, votre histoire a fait remonté ce souvenir de mon enfance à la surface. Pour l'avoir vécu, votre description est réelle. Merci. + vote
·
Image de Jo.L
Jo.L · il y a
ce texte est parfait, je me revois dans les vignes du Beaujolais avec les courbatures. Le panier-déambulateur trop vrai;
·
Image de MarieP
MarieP · il y a
Merci pour votre commentaire.
Nous avons une troisième région pour les vendanges ! Je vous invite à lire également ma fable et ma journée chez les curistes.

·
Image de Jérôme Fanvinc
Jérôme Fanvinc · il y a
Ca me rappelle quelque chose :)...bravo MarieP !
·
Image de MarieP
MarieP · il y a
Merci.
Des vendanges dans quelle région ?

·
Image de Jérôme Fanvinc
Jérôme Fanvinc · il y a
Les abymes, Savoie limite Isère...
·
Image de MarieP
MarieP · il y a
Moi c'est en Champagne.
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème