Jeunesse insouciante

il y a
1 min
4
lectures
0
a devorer  les pains au chocolat,
comme si  c'était la dernière fois
puis, l'usine a faire les cent pas
cogiter. Mais pas prisonnier

routine, tu nous étrangle!
au boulot comme en amour.
ne rien lâcher
Il faut tout bousculer

Vivre, tout simplement,
Briser  les liens d'un coup de dent
Résister encore.et encore

Aimer.,hurler
Il fallu l'enfermer
Pour le bien de la société.
On ne pu lui  enlever
Le souvenir du rire d'un enfant
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,