Jeunesse

il y a
1 min
24
lectures
4
Elle promène avec insolence son corps
de femme tout neuf à travers places et rues.
Ses jambes, ses hanches ondulent en accord
avec ses épaules à peine dévêtues.

Elle a dix-sept ans et les femmes l’admirent.
Elle parfume l’air pendant que les vitrines
la regardent et les hommes la désirent
au rythme du bruit de ses pas qui trottinent.

Elle promène son corps avec l’insouciance
de ses dix-sept ans tout ignorant de la vie,
de l’amour, avec ses plaisirs et imprudences
qui pourtant lui font déjà tellement envie.

Elle pense qu’elle a dix-sept ans pour toujours
et ne sait pas encore qu’elle va mourir
ou pire encore vieillir des jours et des jours
mais elle promène son beau corps à loisir.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,