3 lectures

0

J'écris quant les larmes me viennent, de douleur, de tristesse ou de joie.
J'écris quant les mots me manquent de crainte, de faiblesse ou de contrainte.
J'écris pour me rappeler et pour combattre mes peines qui font que J'écris pour me souvenir et pour garder une raison de vivre.
J'écris car le pire des secrets est celui qu'on ne peut partager donc J'écris au meilleur des confidents, celui qui ne possède aucune langue.
J'écris ma folie, ma paranoïa, ma peur, ma haine, ma mélancolie, mon chagrin, ma tristesse, ma joie, mon bien-être, mon bonheur, mes amours, ma jouissance.
J'écris comme un lâche ce que je cache alors J'écris parfois le jour mais plus souvent la nuit.
J'écris au rythme cœur, le tamtam de ma vie, mes humeurs tels des saisons de noirceurs.
J'écris pour moi, comme une prière pour les autres, un monde a l'agonie qui ne cessera pas de boire le poison.
J'écris la vérité comme un mensonge avoué ou le mensonge comme une vérité dévoilée.
J'écris ma haine, celle qui fait que mon amour perdure.
J'écris plus avec mes larmes qu'avec mon sourire, ma peine m'inspirant mieux que la joie.
J'écris dans le sable, sur l'argile ou sur les murs, enfin des choses rattachés à la terre car même si le ciel est beau, il est plus que loin.
J'écris aujourd'hui et j'écrirais demain encore, car ce n'est plus une passion mais une nécessité, une manière de respirer l'aura des sentiments, de survivre par le pouvoir des mots.
J'écrirai tant que ma plume saigne, jusqu'à ce que ma voix s'éteigne, alors ma Feuille, six pieds sous terre, succombera sous les baisers des vers.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,