1
min

Je veux croire

Image de Jacques Caroff

Jacques Caroff

5 lectures

0

Même si ce lit d'amour n'est plus qu'un lit d'ennui,
Même si les cris du jour viennent perturber nos nuits,
Et qu'à la place du vent il n'y a que la pluie,
Et si le noir le blanc ne font plus que du gris,
Même si les cris de joie ne sont plus que des pleurs,
Que le son de ma voix n'est plus qu'une lueur,
Mon Amour je veux croire que tout cela vois-tu,
Mon Amour je veux croire que tout n'est pas fichu.

Et même si tes mots d'amour ne sont plus que de haine,
Que par ce grand détour je t'ai fait de la peine,
Qu'à force de comment qu'à force de pourquoi
Qu'explose ce ciment en des copeaux de bois,
Et si rien ne va plus et si rien ne convient,
Ni mon âme mise à nu et qu'il n'y a plus rien,
Mon Amour je veux croire que tout cela vois-tu,
Mon Amour je veux croire que tout n'est pas fichu.

Demain, après-demain, puis les jours suivants,
J'implorerai ta main, je serai comme avant,
Je te demanderai pardon puis de me croire
Alors te jurerai de ne jamais plus boire.
Aujourd'hui c'est l'Automne, qu'arrive le Printemps,
Redevenons en somme à nouveau comme avant,
Mon Amour faut me croire, oui tout cela vois-tu,
Mon Amour faut me croire, non tout n'est pas fichu
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,