1
min

Je t’écris la nuit

Image de Florian Covelli

Florian Covelli

107 lectures

112

Quand la nuit est monstrueuse, elle accouche d’une aurore.

Je t’écris la nuit pour y voir plus clair.

Tes yeux ne me quittent plus, et pourtant tu ne me vois pas. Ton visage s’illumine, et pourtant je ne te vois plus. C’est ainsi que je m’endors tous les soirs, sous l’écrasante présence de ton absence.

Étouffée par une couverture de pierre, mon âme s’arrache à mon corps et mon sommeil de plomb s’envole. La petite mort devient grande.

Parfois, je m’endors en t’emportant dans mes rêves. Parfois, c’est moi que tu emportes, et je m’échoue sur les rives de la nuit. J’éclaire la houle ténébreuse de mes yeux blancs à la recherche d’un marchand de sable. Mais tous ceux que je trouve ont cassé le sablier du temps.

Tu me voles mon sommeil sans bouger de ton lit. Tu défais mes draps sans partager le mien.

Je t’écris la nuit pour y voir plus clair.

Lorsque je jette ma première phrase à la lueur du crépuscule, je sais qu’elle se terminera avec le point du jour.

La nuit est monstrueuse, elle a accouché d'une aurore.

Mais toi je t'aime, car tu m'as donné le jour.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Poèmes
112

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Maryse
Maryse · il y a
Superbe !
"vague à l'âme" à découvrir sur ma page si vous avez quelques minutes. A bientôt Florian !

·
Image de Noemie Fraudet
Noemie Fraudet · il y a
C'est très joli j'aime énormément
·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Le Bohémien
Le Bohémien · il y a
Un magnifique poème qui joue sur la présence et l'absence simultanée de l'être aimé , j'aime beaucoup ! ( je vois que vous avez récolté un commentaire poétique de Jeanne, la meilleure critique que j'ai croisée parmi les lecteurs de short édition , ce qui est un signe de la qualité de votre poème haha)
Dans un autre registre, je vous invite à lire mon poème "La Beauté est une ombre"

·
Image de Virginie Ronteix
Virginie Ronteix · il y a
Une claque ce texte.
Plus doux : notre bon plaisir, mon très tres court en compet. Si vous voulez ...

·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Une autre vision des choses, poignante au rythme d'un coeur qui bat.
·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Maia Acklins
Maia Acklins · il y a
C'est un très beau poème, un bel éloge en soi, et le titre, s'il est accrocheur et plein de promesses, est loin d'avoir fait une publicité mensongère : votre plume est fantastique ! Je vote :)

Et si le cœur vous en dit, je vous invite sur mon TTC : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-trou-beant J'aimerais beaucoup avoir votre avis dessus !

·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Silvere Campala
Silvere Campala · il y a
Elle vous manque. très beau texte qui m'emmène. si vous aimez les poèmes avec les jeux de mots je vous invite à lire le taureau et l'abeille.
·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Le titre m'a fait pensé au roman "Je vous écris dans le noir"
Pour déterrer la lumière. Pour remplir l'absence.
L'aurore a accouché de jolis mots.

·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci ! Je ne connaissais pas ce roman.
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
https://www.babelio.com/livres/Seigle-Je-vous-ecris-dans-le-noir/672043
Rien à voir avec votre poème, mais juste le titre qui m'a fait un clin d’œil et porte en lui une belle idée.

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un bien joli vol de nuit, voyage qui nous entraîne jusqu'au bout de la nuit, nous emmène sur les rivages du fleuve Amour, au pays des rêves et des songes, aux brumes du sommeil et de l'insomnie. Traversée d'un voyageur solitaire qui erre, se perd, se noie sous le poids de l'absence, sous un flot de grains, de chagrins et de tourments, du crépuscule jusqu'au point du jour.
A votre gré Florian, passez me voir Au point du jour, à L'heure bleue et puis aux Soixante nuances plus pâles, tous trois se déclinent au temps des amoureux. Belle journée et à tantôt.

·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·
Image de Juliette
Juliette · il y a
J'aime
J'aime
J'aime
Mes voix
Peut être aimeriez vous mon texte Princesse meurtrie...

·
Image de Florian Covelli
Florian Covelli · il y a
Merci !
·