Je suis une rue déserte

il y a
1 min
807
lectures
667
Finaliste
Jury

Après avoir exploré les montagnes en professionnel de la randonnée il est temps pour moi d'essayer de déchiffrer mes cartes intérieures pour y chercher des sommets encore plus beaux et plus  [+]

Image de Automne 19

Je suis une rue déserte,
Quelques pas de loup sans écho dans mon chaos
Intérieur nuit
Sans raison, sans déraison,
Sans un frisson à défroisser.

Je suis un trottoir vide
Au bord d’une mer de sarcasmes
Agitée des spasmes
Dérisoires
De la non-vie, d’ici...
Noire mer aux vagues de goudron et de plumes,
Rue de western à l’est d’un zeste d’Eden
Tragique...
Duel yeux dans yeux entre l’émotion et le vrai,
Le trop vrai.
Rue à la rue qui se rue sans ruer, enrouée, vers la nuit,
Je suis un trottoir vide
Au bord d’une mer de sarcasmes.

Je suis le vide avide qui se remplit de tout petits riens
Et ces riens rieurs débordent de moi comme un disque rayé
Par l’ennui, par la vie, par la pluie,
Tels sanglots courts sans violon,
Sans automne, sans langueur monotone...
Triste loi du tout ou rien qui mène le monde à la rue
Qui ne tressaute plus, sous le pas de passants dépassés.

Je suis une rue déserte aux façades branlantes
Excusez-moi du peu
Excusez-moi du rien,
Où aucun éphémère n’ose venir voler, n’ose venir mourir,
Où de tristes horloges, l’œil rivé sur le ciel
Ne sonnent plus que des quarts d’heures grises
En fin de deuxième mi-temps du grand match du néant.

Je suis une rue déserte qui ne va nulle part,
Sous un ciel long et maigre rampant comme un serpent.
Si j’ai perdu les clés des portes de l’oubli,
Quelques volets claquent encore, et griffent le silence.
Je suis ce que je suis et désormais serai,
Un livre refermé où plus rien n’est à lire,
Plus rien à découvrir, plus rien à oublier,
Un de ces feux sans flammes qui mourra sans briller,
Mais j’ai gardé pour toi, une boîte d’étoiles
À lancer dans un coin de ta nuit éternelle
Et resterai toujours, celui que tu aimais.

667
667

Un petit mot pour l'auteur ? 108 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Vous vous distinguez littéralement (et littérairement) : vous ne lui proposez pas de décrocher la lune mais d'accrocher des étoiles à la nuit, comme c'est romantique ! Je craque !
Image de Domi Roca
Domi Roca · il y a
À vous lire, je me suis retrouvée passante à marcher entre vos vers, en découvrir les jeux internes et puis me suis envolée pour en admirer la structure entre ciel et terre.
Merci pour ce voyage

Image de André Page
André Page · il y a
Merci beaucoup Domi :)
Image de Arielle Kech
Arielle Kech · il y a
Je ne suis habituellement guère sensible à la poésie en vers libres et pourtant, je viens de me rendre au bout de votre rue en traversant les outrenoirs de Pierre Soulages et le spleen de Baudelaire. J'ai été particulièrement touchée par la profondeur de vos mots qui renvoient l'écho d'un puits sans fond. On ne fait jamais le deuil des jours passés et moins encore de l'être aimé. D'une façon générale nous perdons nos rêves, nos illusions, notre énergie dans le tonneau des Danaïdes... mais peu importe puisque demeurent en nous les plus beaux souvenirs.
Image de André Page
André Page · il y a
Merci beaucoup Arielle pour ces mots qui me touchent. :)
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
Une sélection du Jury, c'est mérité je trouve, bravo mon ami !
Image de André Page
André Page · il y a
Merci beaucoup Anges :)
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
Joyeux Noël ! :)
Image de André Page
André Page · il y a
Merci, Anges, à toi aussi :)
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Bonne chance, André.
Image de André Page
André Page · il y a
Merci d'être venu, François :)
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
André,
Abandon, déshérence quand celui qui reste au seuil de la porte ne tient entre ses mains qu'un bouquet d'allumettes brûlées.

Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
encore touché ...bravo André
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
le souvenir encore vivace
d'une vie
qui s'efface^^+5

Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Une boîte de ***** pour ces souvenirs toujours présents.
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je renouvelle mon soutien.

Vous aimerez aussi !