518 lectures

205 voix

FINALISTE
Sélection Jury

Je suis une rue déserte,
Quelques pas de loup sans écho dans mon chaos
Intérieur nuit
Sans raison, sans déraison,
Sans un frisson à défroisser.

Je suis un trottoir vide
Au bord d’une mer de sarcasmes
Agitée des spasmes
Dérisoires
De la non-vie, d’ici...
Noire mer aux vagues de goudron et de plumes,
Rue de western à l’est d’un zeste d’Eden
Tragique...
Duel yeux dans yeux entre l’émotion et le vrai,
Le trop vrai.
Rue à la rue qui se rue sans ruer, enrouée, vers la nuit,
Je suis un trottoir vide
Au bord d’une mer de sarcasmes.

Je suis le vide avide qui se remplit de tout petits riens
Et ces riens rieurs débordent de moi comme un disque rayé
Par l’ennui, par la vie, par la pluie,
Tels sanglots courts sans violon,
Sans automne, sans langueur monotone...
Triste loi du tout ou rien qui mène le monde à la rue
Qui ne tressaute plus, sous le pas de passants dépassés.

Je suis une rue déserte aux façades branlantes
Excusez-moi du peu
Excusez-moi du rien,
Où aucun éphémère n’ose venir voler, n’ose venir mourir,
Où de tristes horloges, l’œil rivé sur le ciel
Ne sonnent plus que des quarts d’heures grises
En fin de deuxième mi-temps du grand match du néant.

Je suis une rue déserte qui ne va nulle part,
Sous un ciel long et maigre rampant comme un serpent.
Si j’ai perdu les clés des portes de l’oubli,
Quelques volets claquent encore, et griffent le silence.
Je suis ce que je suis et désormais serai,
Un livre refermé où plus rien n’est à lire,
Plus rien à découvrir, plus rien à oublier,
Un de ces feux sans flammes qui mourra sans briller,
Mais j’ai gardé pour toi, une boîte d’étoiles
À lancer dans un coin de ta nuit éternelle
Et resterai toujours, celui que tu aimais.

PRIX

Image de Automne 19

Finaliste

205 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
Soutien renouvelé
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Je réitère mes voix, André !
·
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
de nouveau mes voix, félicitations pour ce passage en finale.
·
Image de Bibi
Bibi · il y a
Quel magnifique texte qui résonne en moi pour bien des raisons. Idée superbe que celle de perdre les clés des portes de l'oubli. Bravo. Toutes mes voix.
·
Image de Wall-E
Wall-E · il y a
Absolument sublime. +5, sans hésiter.
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Je revote avec grand plaisir.
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Encore un peu
·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Bonne chance !
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Je ne saurais dire comme c'est magnifique de dire merci à un trottoir, même vide, même désert, même silencieux. Et la griffure, cette insolente, n'empêche rien et surtout pas le cri d'amour final. Je suis si contente, André, de te savoir ici, en finale jury. Bravo
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Tendre et beau. Bonne chance…
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème