Je suis ton ailleurs

il y a
1 min
9
lectures
0
Je suis ton aill
Je suis ton ailleurs
Ton verre Voyageur :
À tes songes rêveurs,
La lune, craintive,
Brodait quelques leurres
Aux senteurs immersives :
Plongées dans la profondeur
Des mers qui  moutonnent
Quelques langueurs, 
Tu es mon ailleurs :
Je t'attendrai des heures, 
Je lesserai filer le temps 
Dans le courant 
De mes pensées si flou 
Et même si le glas sonne, 
Je sais que je te retrouverai, 
La sur le banc des regrets
Tel un fou, 
Tu auras laisser la vie Quitter ton regard 
Pour cet instant qui arrive trop tard ; 
Mais qu'importe, je serai enfin apaisée 
Dans tes yeux aux couleurs d'éternité 
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,