Je rêve de jadis

il y a
1 min
31
lectures
12
Je rêve de jadis en cet instant qui laisse
Naître mes souvenirs dans cet air de mollesse
D'un bel automne aux tons velours.
J’ai sorti au jardin dans cette odeur de terre
Crayons et noir carnet, puis attend ce mystère
Qu'inspire en mon esprit .le jour

J’aime un visage doux, éclairé d’un sourire
Puis plonger mon regard pour pouvoir vous décrire
Le brillant éclat de la joie.
Car rien n’égalera l’incroyable puissance,
De propos chaleureux tout empreints d’innocence
A qui l’amour ouvre la voie.

Si un roi par la peur peut bâtir un empire
Je préfère de loin le rire qui inspire
Car je ne puis y résister.
J’ai passé ma vie à secourir et comprendre
Ceux pour qui le vécu ne fut pas toujours tendre
Sans toutefois les assister.

La méchanceté gratuite est pire que morsures
Et j’évite d’ouvrir de secrètes blessures
Par des transports envahissants.
De la chaleur du cœur je veux faire l’hommage
Car rien n’est plus beau que de renvoyer l’image
De leurs rêves adolescents.

J’adore simplement voir la face rieuse
Des enfants qui suivent de façon sérieuse
La fable de Till le manant
Ménageant le suspens de l’histoire brûlante
Je guette le moment où étant captivante
Leur regard est si fascinant !
12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !