Je porte une étoile sur mon cœur

il y a
1 min
368
lectures
34
Qualifié

Obsédé textuel  [+]

Refrain :
Je porte une étoile sur mon cœur,
Je porte une lune dans la tête,
Ce roulis qui jamais ne s'arrête,
Je m'échappe grâce à cette lueur.

Accroupi sur la f'nêtre m'observe un stoïque crapaud,
Crapotant sa clope, il y avait un Kapo,
Caressant sa belle crosse, accoudé au capot,
Du carrosse du caporal du camp de Dachau.
Le Kapo râle, ses coups m'ont beaucoup cabossé,
Maintenant je n'sens plus rien quand j'me fais rossé.

(Refrain)

Par la fenêtre, je vois que même les fleurs renoncent,
En ce temps-là, les pensées étaient devenues des ronces,
Épines qui nous étouffent et dans notre peau s’enfoncent...
J'l'aimais bien la Léonce, avant qu'elle ne me dénonce.
Comment me suis-je retrouvé dans ce train qui fonce ?
Les fleurs fanent, et je n'ai toujours pas la réponse.

(Refrain)

Par la fenêtre, je vois une colombe pas fine,
Comme Pierrot je voudrais retrouver Colombine,
Mais en entendant le dur bruit des carabines,
J'me dis que je risque de finir en paraffine,
Profite bien ma Léonce, c'est pour ta toilette intime,
Avant qu'les paras affinent leur attaque en ligne...

(Refrain)

Je regarde par l'encadrement d'la fenêtre,
La fumée qui s'échappe par la cheminée,
Un horizon qui s'évade, indéterminé,
Cet âtre incandescent m'appelle de tout mon être,
Ce foyer reste la voie lactée vers mon foyer,
J'veux filer les rejoindre dans ce ciel étoilé.

34

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !