Image de Artvic

Artvic

4 lectures

1

Il est tôt, sur les toits, la nuit dessine encore
Quelques ombres argentées d’une lune endormie.
Mon amour se réveille et déjà nos deux corps
Se frôlent peau à peau, se retrouvent sans bruit.

Sur la fenêtre nue la buée me rappelle
Les fous rires étouffés de nos jeux interdits,
Quand mes mains inspirées se font tendres et rebelles
Pour attiser le feu de ses moindres envies.

Et je ferme les yeux pour mieux me souvenir
Du désir infini qui m’étreignait la veille,
De toutes nos caresses et de tous nos soupirs,
Et puis de son regard juste avant le sommeil.

J’avais rêvé d’amour comme une symphonie,
Concerto pour violons et piano à deux mains,
Et voilà qu’aujourd’hui je savoure l’harmonie
De nos âmes égarées sur le même chemin.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Alice
Image de Artvic
Artvic · il y a
La même onde !
·