J'avais l'soleil au fond des yeux...

il y a
1 min
2 729
lectures
2894
Lauréat
Public
Recommandé

L'écriture de l'instant est toujours un moment rare et privilégié. Kérouac London et Djian sont les 3 écrivains dont les formes de rédaction m'ont le plus influencé. Mes loisirs: lecture et  [+]

Image de 5ème édition
Image de Poèmes
J’avais l’soleil au fond des yeux
Et la détresse au fond du cœur
Quand ils ont refermé la porte
En me disant « faut plus qu’tu sortes ».

Des années en cavale, des années en cabane
De cabane en cavale, la fuite ou l’évasion.
La quarantaine approche
En même temps que l’isolement.

M’ont mis dans une cellule avec comme seul pécule
Mon petit baluchon avec mon âme dedans.
J’ai regardé le ciel à travers les barreaux
N’y ai vu que du bleu, n’y ai vu que du feu.

Ai laissé derrière moi, quelques tranches d’amis
Qui m’avaient toujours dit, qu’il fallait changer de vie.
Tête brûlée, tête cassée, n’ai jamais écouté
Pensant sans doute savoir le valoir de la vie

Suis resté comme un con sur le bord de mon lit,
Bras ballants dans le vide, en regardant le sol,
Suis resté comme un plomb accroché à sa ligne
Attendant, impassible la morsure du poisson.

La tête dans les épaules, des images de la taule
Graffitis ancestraux, graffitis incestueux.
Me suis levé d’un bond et d’un ongle rongé
Ai gravé sur le mur les traits de la LIBERTE.

J’avais l’soleil au fond des yeux
Et la détresse au fond du cœur
Quand ils ont refermé la porte
En me disant « faut plus qu’tu sortes ».

Recommandé
2894

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !