J'AI DEJA VECU, J'AI DEJA PLEURE ...

il y a
1 min
0
lecture
0
J'ai déjà vécu, j'ai pleuré depuis ma naissance, jusqu'à ce que je me suicide.
Mes parents ont entendu mes hurlements
Et mon oreille a écouté mon œil, et mon œil a pensé à mon oreille,
Et ma bouche a dit à mon sourcil : "Il est si difficile d'oublier ce que vous voulez."
Alors ma solitude a pris la parole et a dit que c'était déroutant d'être seul,
Et il est difficile d'oublier qu'un jour, j’étais beau.
Et qu'avec le temps, il ne restait que de la viande vieille et inutilisée.
Le mystère le plus profond est peut-être
Laissez ces souvenirs parcourir vos veines et battre.
De ces jours de gloire et de santé
Dents longues veulent ressembler à des perles.
Ces jours où nous nagions comme des poissons dans l'océan forteresse,
Et enfin les clous disent : "rien de tout cela n'a d'importance,
Ensemble... nous sommes le chemin et le destin irréel ».
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !