J'AI appelé UN ANGE, LE VITRAIL PARLAIT

il y a
1 min
10
lectures
0

Ouragan de messages textuels informatiques, Picturales et Terrestres, les symboliques s'accumulent Sur l'océan dense électrique Et la violence virtuelle économique D'une gigantesque bulle:  [+]

Les facteurs mystérieux et la Poste
De l'espace passent
Entre les mailles des tempêtes,
Et les émaillent;

Un visage émacié, une bouche et des yeux qui étaient
Une boucle, un néant,
Se ferme et décompose la contreplongée
D'un rail squelettique, départi de condition-coeur,
Et de voyage; d'âge et de rancoeur, une boule de sphère
Souffle un Ange noctambule,

Et j'entre et je sors, détenu d'esthésies, d'ans forts,
Tenaces fils d'argent, prescience et prison,
Enchâssée, lysergique, partiale, invoquée, au jardin éternel
Des Vocations évoquées du Verbe, à travers l'arborescence,
C'était l'Ange qui parlait.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !