1
min

J'ai raté votre vie

Image de Nathalie Romain

Nathalie Romain

6 lectures

1

Mon amie, comme vous étiez belle autrefois !
Vos traits envoûtants m’avaient rendu fou d’amour,
Ma princesse, vous êtes mienne depuis toujours,
Dîtes-moi, en aviez-vous seulement le choix ?

Ma déesse, mon Dieu, comme vous étiez belle hier !
Quels exploits auriez-vous accompli sans moi ?
Vous êtes là, inerte, couchée près de moi,
Je vous contemple, chef d’œuvre de ma colère.

Vos yeux gonflés de larmes me rappellent qui je suis,
Partez, courez, fuyez ! Vous êtes en sursis.
Vos bras meurtris et bleuis me rappellent qui je suis,
Ne vous retournez pas, laissez-moi seul ici.

Je ne mérite que votre haine, pourtant,
Votre amour emplit mon âme si tourmentée,
Mon cœur, lui, bien constitué, s’en va misérablement
Haïssez-moi de tout votre être, bon sang, osez !

Je vous ai si peu de fois aimé tendrement,
Votre peur absente, votre naïve confiance,
Brisaient mon cœur, calmaient mes ardeurs, pour un temps,
Mais mon âme noire continuait ses offenses.

Ne pleurez plus ma chérie, la vie vous attend,
Vous êtes libérée par ce sang écarlate
Qui s’échappe de mes veines, la force me quitte,
Vous n’y goûterai plus, c’est mon unique présent.

Mon amie ! Comme vous seriez belle aujourd’hui
Si hélas, je n’avais pas raté votre vie !
Ma princesse ! Je gis près de vous, endormie,
Vous êtes délivrée du monstre que je suis.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
En espérant qu'ils ont réussi leur mort.
·