1
min

J'ai froid

1 lecture

0

Les enfants en souffrances
sont plus qu'on ne le pense,
fils de pauvres ou de riches.
Il faut arrêter la triche
ces enfants désirés
ne sont pas des objets.
Parents, qui êtes vous
vous qui restez sourds
à l'appel en silence
de ces jeunes qui pensent.
Bien avant la naissance
on programme sa présence,
et dans la maisonnée
on accueille le nouveau né.
Comme il grandit bien vite
tout le monde cohabite.
Et pourtant, il manque quelque chose
dans cette jolie maison rose.
Je crois bien que j'ai froid
PRENEZ MOI DANS VOS BRAS.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,