1
min

j' ai dans la tête

Image de Bougli

Bougli

4 lectures

0

J'ai dans la tête la brume de mer
Des cris d'horreur de gens qui se noient
Y'a pas de quoi de quoi être fier
Des corps cent vies sans vie qui tournoient

Les hommes fermes, ferment leurs frontières
Ça pue, ça germe les idées d' Hitler
L' Europe entière exhibe ses peurs
Laissant mourir les gens dans l' horreur

Personne ou presque ou presque personne
Trop nombreux ceux qui déraisonnent
Personne encore ne combat l'oppression
De ces poisons qui noient le poisson

J'ai dans la tête la brume de mer
Des cris d'horreur de gens qui se noient
Y'a pas de quoi de quoi être fier
Des corps cent vies sans vie qui tournoient

On fait l'aqualand pendant que l'Aquarius
L'été se passe , se glace et se lasse
De ces indifférences qui se prélassent
Sur ces gens que l'on appelle pas Marius

Où donc j' ai mis ma belle conscience
Celle du prochain en qui j' ai confiance
Aujourd' hui tout l' monde s' en balance
De Jupiter à toute la France

J'ai dans la tête la brume de mer
Des cris d'horreur de gens qui se noient
Y'a pas de quoi de quoi être fier
Des corps cent vies sans vie qui tournoient

Il y a bien quelques âmes sensibles
Qui à leur tour deviennent des cibles
Trop peu résiste , personne au combat
Entends, entends, les cris de Samba

Quelques sauvés de l' espèce humaine
Esclavagisés aux invisibles chaînes
Que personne ne veut accueillir
Les droits humains acceptent de mourir

J'ai dans la tête la brume de mer
Des cris d'horreur de gens qui se noient
Y'a pas de quoi de quoi être fier
Des corps cent vies sans vie qui tournoient

Un jour nos mômes ramasseront sur les plages
Les corps sans vie de nos dommages
Je souhaite fort qu' il nous déjuge
De cet abondant, affreux déluge
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème