1
min

Ixodida

11 lectures

1

Un temps suspendu
Où la beauté fragile
Se pare en absolue
L’ambre d’un fossile
Des millions d’années
Une strate d’argile
Vint figer le passé
Moralité suprême
Nature Souveraine
Un dinosaure mort
Seul dans la boue
Le grand prédateur
Terrassé à genoux
Immortalité d’ADN
D’un baiser crochu
Au creux de son cou
Oh ! Moralité suprême
D’une nature souveraine
Auras-tu raison de nous?!
Depuis 4 millions d’années
Si le plus grand prédateur
Est l’homme...
Qui sera la tique, pendue à notre cou...?!
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle poésie qui nous oblige à réfléchir à l'avenir de l'homme ! Mon vote ! Une invitation à partir en voyage sur ma “Croisière” ( qui est en FINALE ) si vous ne craignez pas la brume en mer ! Merci d’avance et bonne soirée !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/croisiere-2

·