invisible dans la cachette

il y a
1 min
14
lectures
0
Quand s'ouvre doucement sous nous,
La trappe du temps,
On s'y glisse, au début,
Comme dans une cachette,

Et, fort de ma trouvaille,
Invisible aux yeux de ceux
Qui nous recherchent,
Comme dans une grotte,

Qui collerait à la peau,
Ce jeu, à m'effacer,
Mais tout entendre et regarder
Sans être aperçu...

Le jouer du cache-cache, total
Et être invisible,
Même à moi-même
A quitter mes douze ans,

Ou plutôt qu'ils me quittent,
Pendant que se soudent les années,
Une porte invisible aussi, - s'est close.
Et l'ingénieuse cachette,

Restée invisible, pour de vrai,
N'avait même pas, l'indice d'un ongle,
Des objets que je portais ce jour là,
Ou mes os blanchis en petit tas...

Une cache si bien close,
.... Que je porte en moi.

-

RC
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !