1
min

Intégral

Image de HaïkUlysse

HaïkUlysse

30 lectures

0

Son imagination, formant un monde très cinématographique, correspondant à un numéro lui-aussi imaginaire, emmaillotée dans son réceptacle d’ambre de métro moite, elle reflétait la moyenne du cristal automatique kilométrique de tous les défauts, de toutes les failles et de tous les crashs des Disques durs, internes comme externes.
En éteignant pour de bon les machines aussi undergrounds que sophistiquées, dès l'entrée dans le souterrain du métro, la créature cyborgs se lançait à corps-perdu sur les traces de ces tronches de cake perdues au fond de leurs liaisons et lésions lyonnaises, leurs allumettes perdues elles-aussi au fond des cendriers mémorisés par quatre de leur école occulte : c’était la seule banquise, arctique ou antarticque, où les grands phoques, le mardi-gras, venaient s’échouer ; une représentation mentale, placée à fond-perdu et en listes mnémotechniques dans cette sorte de shaker binaire et matriciel, après le tourniquet, s'exécuta...
Ah, Le Nouveau Monde ! Comme agraphé maintenant à leurs concessions, à la capacité motrice de leur lumière photosynthétique coulant comme une chandelle oubliée sur le réseau obscur des TCL, ce nouveau monde, dis-je, avait été purifié de son lieu polaire, de son onglet virtuel et maléfique et même de ses époques enregistrées en Time Capsule et de ses domiciles célestes !
En effet, suivant leur théorie et leur méthodologie, le taoïsme de la créature et du créateur de jadis fut magnétiquement, personnalisé, à l’intérieur de leur espace circulaire, sous la forme d’une minuscule clé USB qui ouvrait instantatément Twitter et tweetait une série infinitésimale d’hashtags poétiques ; les utilisateurs étant incroyablement déboussolés face leurs kyrielles amovibles de configurations, toutes interchangeables entre elles !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,