1
min

Instantané

Image de Laris Mocvenef

Laris Mocvenef

29 lectures

3

Instantané de vie aux lumières irréelles,
Une heure du matin bercée par le silence
De la nuit claire et froide, et du noir du ciel,
Instantané de vie, un instant d'insouciance,

Oú les rêves se fondent en larmes à la vie,
Oú les brumeuses pensées divaguent incertaines,
Les émotions s'émoussent, le coeur se fait petit,
Il traîne hagard, seul, de la joie et des peines,

Tout s'enlace duvet dans ce silence hurlant,
Les rêveries d'antan, les promesses d'amour ,
Et peu à peu les yeux, piqués par ce temps
Se ferment doucement, le corps se fait plus lourd,

Morphée n'est plus très loin, elle tend alors ses mains,
Du velour qui réchauffe les esprits torturés,
L'âme sombre alors dans un monde sans fin,
Oú cet instantané sera vite effondré.

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Osolaris
Osolaris · il y a
"Tout s'enlace duvet dans ce silence hurlant," de jolis vers comme celui-ci pour une évocation de l'impermanence entre spleen et conviction qu' Hypnos emporte les peines inutiles...
Un poème de sagesse comme une méditation délivrée, suave et délicat de regrets assumés, offerts à la puissance de la vie.
J'ai aimé.

·
Image de Laris Mocvenef
Laris Mocvenef · il y a
Merci beaucoup. Je suis content si ça vous a plu.
·
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
L'inspiration de nuit calme les insomnies.
Une nouvelle recette de somnifère ?

·
Image de Laris Mocvenef
Laris Mocvenef · il y a
Peut être...merci de m'avoir lu.
·