Insomnie

il y a
1 min
164
lectures
31
Qualifié
Image de Eté 2016
Somnoler, aux abois,
Somnoler... et déjà,

Le corps qui ne veut plus,
Le corps qui ne veut pas,
Le corps qui souffre, aussi,
Et l'âme par-dessus,
Comme une couverture
Trouée et dégarnie.

Et c'est si compliqué,
À mesure que je tourne
J'attends, j'ai abdiqué,
À mesure que j'écorche,
J'attends, là épuisée,
Et mes draps sont usés.

Une nuit blanche,
Deux idées noires,
Un, deux, trois,
Quand viendra le soleil ?

Et je me roule en boule,
Si seulement mon sourire
Ne s'était craquelé,
Si seulement son mensonge
Aux éclats ne riait.

Je perds la tête
Au fil des heures,
Je ris, je pleure,
Je déconnecte.

Je rêve et je rêvasse,
Juste une fois, juste pour moi,
Sans nul sommeil paradoxal,
La tête est loin dans les étoiles,
L'esprit se perd dans une bulle,
Et le corps froid qui capitule...

Des stigmates sous mes yeux,
Du sombre et même du bleu,
Je suis cernée,
Je laisse tomber,
Je ne dormirai pas
Cette fois,

Mon corps est là,
Mon corps est las...

J'ai faim de somnifères
De rêves sans chimères,
Au petit jour j'applaudirai,
Que l'aube se lève enfin
Et abrège mon chagrin,
Et me rende la vie...

... Après cette insomnie.

31

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !