1
min

Indivision (Maman)

25 lectures

3

Je sais que tu es là, oui, depuis le début,
Avant que je comprenne, pour me faire grandir,
Tu me montrais les nombres et m’apprenais à lire,
Sans employer la force pour atteindre ton but.

Je sais que tu es là, guettant tout près de moi,
Surveillant jour et nuit tous mes faits et mes gestes,
Ceux-là ne m’aiment pas, me haïssent, me détestent,
Que j’enfreigne une chose, en plus de la loi.

Je sais que tu es là, pour me récupérer,
Quand toute la journée, j’enchaine les bêtises,
Lis des comtes de fée, et là, sans grande surprise,
Je ne sais plus quoi faire, pour bien te remercier.

Je sais que tu es là, mais pour combien de temps,
La vie est bien trop courte, rien ne sert de voler,
Profitons d’être ensemble pour rire et s’amuser,
Unis nous resterons, à tout jamais, maman.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Quelle belle déclaration si bien construite, compliments !
·