Imaginez... Ô combien vous le puissiez.

il y a
1 min
13
lectures
0
Imaginez... Ô combien vous puissiez pousser les limites de votre imagination bridée... Et imaginez.
L'invasion d'un souffle chaud de l'embrasure de vos lèvres au bout de vos orteils. La morsure fraiche du désir parcourant votre enveloppe charnelle. Le frisson de cette rencontre thermique. L'éveil bouillonnant de vos sens.
Imaginez ! Ô combien vous le puissiez, imaginez.
La folle embardée de votre myocarde. La douce illusion papillonnaire de votre estomac. La brusque invasion fourmilière de vos jambes.
Imaginez ! Ô combien vous le puissiez, imaginez.
La douceur guillerette de vos songes. L'exil de la retenue. L'échappée de la raison. L'explosion givrante de vos pensées.

Imaginez ! Ô combien vous le puissiez, imaginez.
Avoir connu... Et ne plus connaître.
Imaginez ! Ô combien vous le puissiez, imaginez.
La béance dans votre poitrine. Le vide de vos pensées. L'inertie de vos sentiments. L'errance de vos sens.

En me l'enlevant, imaginez. Ô combien vous le puissiez, imaginez.
Ce dont vous me privez.
Ce à quoi vous me condamnez.

Imaginez. Ô combien vous le puissiez.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !