Ils savent enfin !

il y a
1 min
34
lectures
1

Je veux vous parler de tout ce qui traverse l'âme, en passant par les tripes, le coeur et la cervelle.  [+]

Ils voulaient savoir, ils savent enfin !
Que je suis amoureux de tous ces clandestins de la vie
de cet art monstrueux qu'est la poésie
De ces artistes fauchés et maudits
qui mille fois se crèvent les yeux
devant l'éternel nuit de vos âmes
Que seul la monotonie acclame
Ils ont les lettres et le fer du coeur
Et ils crachent la beauté et sa laideur
Et ce sans fin
Et ce sans rien d'autre
Que cette folie certaine
Qui ouvre les cœurs et les cieux
Avec une simple larme lourde de peine
En soufflant sans cesse sur la braise
faisant feu et folles promesses
Du haut de la plus haute falaise
Sans maîtres ni dieux
Dans un majestueux vacarme brillant et vibrant
Dévorant tout les sens
Jusqu'à cette folle mélodie
Qui parfois mène à la dernière danse
Mettant fin doucement à la souffrance
et son abominable cri
Ils savent enfin !
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !