1
min

Illusions

Image de Cindy Marx

Cindy Marx

0 lecture

0

Un regard prolongé, un sourire désiré,
le contact enivrant de ta peau
Et déjà une malicieuse illusion s’empare de mon âme,
promesse d’une déroute certaine.
Illusion d’amour fabuleuse et cruelle.

A peine quelques mots écrits, glorieux songe,
Et déjà enfiévrée,
couverte de lauriers,
J’existe, exaltée.
Illusion d’un succès si fortement espéré.

Repères rassurants, routine indispensable,
sensation d’être au monde
m’emplissent d’une douce illusion de stabilité.
Je m’étends alors, joyau épanoui, expressif et captif,
L’extase envahit ce corps si peu rétif,
Inconscient du précipice immense de déception
qui l’attend ardemment.

Avec verve, impudence, je discours, déblatère et harangue,
Sûre de mon amblyope vérité,
Cécité camouflée et si confiante,
Illusion de connaissance,
Illusion salvatrice et affligeante.

Illusion éternelle,
pernicieuse, envahissante, précieuse, sournoise,
Tu m’apprivoises et me caches l’essentiel
Pour m’égarer
et me pousser à avancer.
Je te combats avec mon expérience indigente
et mes larmes tenaces.
Tu nourris mes chimères,
Tu berces mes nuits insomniaques.

Vas-tu me détruire ?
Ou m’illuminer ?
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,