Il ne restera rien

il y a
1 min
1 120
lectures
248
Qualifié

J'écris parce que je ne sais pas lire.  [+]

Image de Hiver 2021
Il ne restera rien au compte des saisons,
Qu’un long printemps morose, un été monotone,
Le gris des jours sans fin sur un désert atone
Et le flou du brouillard, pour ligne d’horizon.

Quand le glas sonnera la fin de l’oraison,
Au fatidique instant d’implorer la madone,
Allah, Bouddha, Vishnou, tous les saints de la zone,
Le trente et un croira bien plus que de raison.

Pour la fête, masqués, unis dans la prière,
À l’odieux virus ils jetteront la pierre.
L’espoir vrai, quelquefois, rapproche les humains.

Alors dans un seul chœur, et dès l’heure pétante,
Ils iront l’enterrer, forts d’une étreinte ardente.
Il ne restera rien. Ainsi mourra l’an vain.
248

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !