Il ne reste que nous

il y a
1 min
301
lectures
17
Qualifié

" On oublie vite nos rêves et nos désirs d'enfant; on les dilue pour les rendre acceptables, innocents et jolis. On ne se souvient que d'un monde doux et tranquille, alors que la pureté même de  [+]

Image de Eté 2016
En cherchant dans l'immense fond de mon tiroir,
J'ai trouvé une photographie fort ancienne,
Venant de cette sombre journée noire.
Cela fit alors remonter toute ma peine.

Elle a vieilli, mais est belle et étonnante,
Datant d'une lointaine époque, qui n'est plus.
La mémoire me saisit alors, puissante,
Du souvenir de ce beau paradis perdu.

Nous étions quatre cet été là, beaux, forts,
Seuls dans cette douce garrigue faite d'or.

La fatalité a frappé, il a chuté.

Puisque la chandelle n'était rien sans le jeu,
Qu'il te fût impensable de continuer,
Tu es partie et nous a laissés tous les deux.

17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !